Houmous tahine <3 3


Globalement, la vie est binaire.

binaire

Ainsi, il y a des choses superflues, qui peuvent être légères, ou même importantes dans notre quotidien, mais qui restent accessoires. Elles pourraient être remplacées, ou supprimées, et cela nous ferait, certes, un peu chier, mais bon, ça ne nous changerait pas profondément. Font partie de cette catégorie, par exemple : mon smartphone, les soldes, les oreillers à mémoire de forme, les bijoux fantaisie, Madonna, le terme « chocolatine », 45 des 46 marques de yaourts chez monoprix, etc.

 

Et puis il y a l’essentiel. Ce qu’on NE PEUT PAS enlever. Ce qui fait qu’on est nous-mêmes. Qui nous altèrerait inévitablement si on tentait de le retirer. LE HOUMOUS. (chants angéliques et fleurs qui tombent du ciel dans une lumière divine)

 

Préparation à base de pois chiche et de crème de sésame (tahine), le houmous vient de « quelque part au Moyen Orient » (ne rentrons pas dans un débat dangereux). Au Liban, il fait partie des mezze, AKA des multiples entrées qu’on vous sert afin de vous exploser le bide avant même de commencer le repas, généralement largement arrosées d’arak, apéritif anisé coulant à flot dans la région. Parmi ces entrées, entre autres : le taboulé, le moutabal (caviar d’aubergine), les kebbe (dont le kebbe naye = viande d’agneau hachée très fin servie crue), des foies de volaille cuits ou crus, des saucisses arméniennes épicées, les rakakat (brick au fromage), etc. C’est souvent orgiaque, ne nous mentons pas.

Ici des courgettes au tahine, et des batata harra (pommes de terre piquantes)

Ici des courgettes au tahine, et des batata harra (pommes de terre piquantes)

 

Rendu archi populaire dans nos contrées, notamment par l’alimentation végétarienne, le houmous fleurit dans les supermarchés, sous des formes plus ou moins dégueulasses et à des prix oscillant entre le bras et la couille. Ce qui est, en vrai, une aberration : y’a pas grand chose qui coûte moins cher qu’un pois chiche, et vous allez vous rendre compte à la fin de cet article qu’il n’y a pas non plus grand chose de moins compliqué à faire que du houmous.

 

Je crois honnêtement que j’en mange quasiment tous les jours. En tout cas toutes les semaines, c’est sûr. Et je pourrais en manger n’importe quand. En dessert. Au petit dej. A la place de l’eau. J’m’en fous. J’en veux. Rien que d’écrire ces lignes, je me sens fébrile et je pense que je vais m’en faire une petite tartine.

 

5 minutes plus tard et la bouche pleine :

 

Ok, donc : LE HOUMOUS.

 

Qu’est ce qu’il y a dans le houmous?

1. ingrédients houmous

  • Une boite de pois chiches
  • Du tahine (en épicerie orientale -pas cher- ou supermarché bio -cher-)
  • Un citron
  • Une gousse d’ail
  • De l’huile d’olive
  • Sel, poivre
  • Optionnel : cumin, zaatar, pignons de pin

 

Comment on fait le houmous?

Simple : vous mettez les pois chiches, l’ail, le jus de citron, un bon filet d’huile d’olive et 2 ou 3 grosses cuillères à soupe de tahine dans  un mixer. Vous appuyez sur le bouton. Laissez tourner jusqu’à ce que ce soit bien lisse. Les goûts, semble-t-il, diffèrent sur ce point : moi j’aime le houmous très onctueux, certains préfèrent quand il y a encore un peu des morceaux de pois chiche. J’ai du mal à les comprendre, mais j’essaye d’être tolérante.

pois chiches mixer

 

Salez, poivrez, mettez du cumin si vous avez envie. Les Libanais me disent que c’est n’importe quoi de mettre du cumin dans du houmous, mais je trouve ça meilleur, donc à vous de voir. Re-mixez. Goûtez et rectifiez si besoin. Faites tout de même attention car le tahine a un goût assez prononcé (surtout si vous en avez acheté du complet ou semi complet en magasin bio) et peut rapidement cacher les mille délices du pois chiche.

 

Mettez le tout dans une assiette creuse, saupoudrez de zaatar (mélange d’épices contenant notamment du thym, du sumac et du sésame grillé), versez un filet d’huile d’olive. Si vous voulez faire les choses bien, faites griller à sec quelques pignons et parsemez-en votre houmous.

houmous

2. houmous

Servez avec des bâtonnets de crudité et du pain pita. Ou, comme moi, bouffez-le comme un porc avec les doigts.

 

Simple, non?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Houmous tahine <3