Minestrone végétarien 1


1. Apocalypse

Sans vouloir être sûre d’avoir raison, laissez-moi vous raconter votre weekend dernier. Nous sommes le 3 janvier, vous avez passé de bonnes fêtes. Très bonnes. Trop bonnes, peut-être.

 

Vous vous êtes réveillé ce matin vers 15h30, après une nuit entrecoupée de réveils fiévreux. Vous avez la bouche pâteuse, les membres fébriles et une vilaine douleur au niveau du diaphragme. En gros : vous êtes au plus mal avant même d’avoir sorti un pied du lit.

 

Vous vous brossez les dents en espérant faire passer le tout mais par malheur, vous croisez votre reflet dans le miroir. Rendez-vous à l’évidence : vous avez une sacrée sale gueule. Vous êtes tout jaune, sauf le contour de vos yeux qui est couleur aubergine. Enfin, « vos yeux », on suppose, parce que vous ne les voyez plus vraiment, là.

 

Vous passez aux toilettes et en sortez 55 minutes plus tard, carrément déconfit.

 

Votre café matinal n’éclipse en rien le sentiment nauséeux qui vous habite. En revanche, il vous fait retourner aux toilettes fissa. Vous êtes fatigué, pourtant il fait déjà à nouveau presque nuit et vous n’avez rien foutu. Vous vous sentez un peu bouffi. C’est normal : vous l’êtes.

 

Bon, pas besoin de sortir du MIT pour vous le dire : vous faites une crise de foie.

 

2. Rédemption par le minestrone

Le minestrone est une soupe épaisse italienne, dont l’origine remonte apparemment vraiment loin. Son nom viendrait du latin minestrare, « servir à table ou poser sur la table », qui désignait ainsi la soupe servie par les moines aux voyageurs. Il connait de nombreuses variantes selon les régions (Ah, Italie, pays aux mille saveurs) mais en gros, il s’agit toujours de plusieurs légumes en morceaux auxquels on ajoute du lard, des haricots et des pâtes ou du riz. On le sert avec du parmesan râpé.

 

Pour en garder le côté réconfortant mais en ménageant votre petit corps brusqué par les fêtes, j’en propose ici une version vegan, donc sans lard ni fromage, et avec du bouillon de légume plutôt que du bouillon de poule, généralement utilisé. J’ai également choisi d’y mettre des pâtes à la farine d’épeautre complète, ce qui en fait une recette sans gluten. Si avec ça vous vous trouvez encore une excuse pour ne pas en manger, bah je laisse tomber, qu’est ce que vous voulez que je vous dise.

 

Ingrédients

1. minestrone ingrédients

  • 3 branches de céleri
  • 1 courgette
  • 2 pommes de terre à chair ferme
  • Une tasse de haricots blancs secs, ou alors une boîte
  • 3 ou 4 tomates
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d’ail
  • 2 carottes
  • Des pâtes à la farine d’épeautre (allez au supermarché bio, ça vous fera un peu de marche)
  • Feuilles de laurier
  • Basilic séché
  • Un litre de bouillon de légumes

 

La veille, mettez les haricots blancs à tremper. Le jour même, cuisez-les 30 minutes dans l’eau bouillante. Sinon, franchement, prenez une boite, c’est un peu plus pâteux mais ça fera le taf.

 

Ok donc là c’est simple, et ça tombe bien : vous émincez finement les échalotes et vous les faites suer dans une grande cocotte avec un peu d’huile d’olive. Émincez aussi l’ail et faites le revenir doucement avec les échalotes.

 

Ensuite, vous coupez tous les légumes sauf les tomates en brunoise. Tous. J’veux pas voire une tête qui dépasse. Pour le céleri, n’utilisez que les branches, mais gardez les feuilles, on les utilisera plus tard. Ajoutez-les tous aux oignons, ainsi que le laurier et le basilic. Faites revenir 10 minutes.

C'est beau tous ces petits cubes

C’est beau tous ces petits cubes

3. cuisson légumes

 

Mondez les tomates. Pour cela, incisez légèrement la peau et plongez-les quelques secondes dans une casserole d’eau bouillante. Sortez les rapidement. La peau part toute seule. Voilà voilà, maintenant vous savez monder des tomates. N’hésitez pas à le faire savoir autour de vous, notamment lors de dîners pro avec vos investisseurs.

 

Épépinez-les et concassez-les grossièrement. Ajoutez les tomates aux autres légumes.

4. monder une tomate

5. tomate mondée

 

Versez le litre de bouillon sur les légumes. Si vous avez utilisé des haricots secs, mettez-les maintenant. Sinon, gardez-les dans la boîte jusqu’au dernier moment. Laissez cuire 20 minutes.

 

Pendant ce temps, faites cuire une grosse poignée de pâtes par personne dans de l’eau bouillante salée, puis égouttez-les. Bien sûr vous pouvez utiliser des pâtes classiques à la farine de blé si vous voulez, les pâtes à la farine d’épeautre étant sensiblement plus chères. Donc si vous êtes pauvre, c’est un bon choix, par exemple.

 

Dans chaque assiette creuse, mettez des pâtes et versez le bouillon et les légumes dessus. Parsemez de feuilles de céleri hachées, poivrez et salez si nécessaire.

6. minestrone

7. minestrone

 

3. Pourquoi cette recette est bonne pour ma crise de foie ?

D’abord, elle est vegan

Oui, votre estomac et votre foie en ont MARRE de bouffer du chapon, des fromages aux truffes et des bûches au mascarpone. Le mélange de 46 animaux différents à chaque repas ne vous a pas laissé indemne. Vous êtes en excès de graisses animales et de protéines. Or, le foie intervient dans le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Il a donc juste beaucoup trop taffé ces derniers jours, et il est FATIGUE. La vésicule biliaire, qui est sensiblement au même endroit que le foie, sert à digérer les graisses, et elle aussi approche gentiment du burn out.

 

Limitez-vous donc sur la viande, mais aussi sur tous les produits laitiers, les œufs, etc. Et reposez-moi cette côte de bœuf, là, je vous ai vu. Oui, allez, posez-la. Hop. Fini.

Franchement c'est hyper simple, quand même.

Franchement c’est hyper simple, quand même.

 

Elle contient du céleri

Et il a de multiples bienfaits. Déjà, il n’est que très peu calorique. Et clairement, vous en avez trop bouffé, des calories, depuis le 24. Ensuite, il est gavé d’antioxydants et a des propriétés anti-inflammatoires, ce qui rendra bien service à votre estomac et tout ce genre de choses.

 

Et des carottes

Consommer des carottes améliorerait la capacité antioxydante et le taux de vitamine E dans le sang, en plus de diminuer le cholestérol et les triglycérides du foie et du sang. Et ça, personne n’en veut, du cholestérol et des triglycérides. PERSONNE.

 

Et de l’ail

En dehors de vous protéger contre Robert Pattinson et de vous garantir une haleine gouleyante au petit matin, l’ail a plein de vertus. L’action antibactérienne de l’ail encourage la production d’un antioxydant qui aide votre foie dans sa detox. Quand j’étais au Congo, on m’a aussi dit que l’ail aidait vachement la digestion, et guérissait même de pas mal de parasites comme les amibes.

 

Bon, j’ai dû me faire rapatrier sous assistance médicale peu après, mais j’y crois toujours.

 

Et de l’épeautre

Très pauvre en gluten et plein de fibres et de vitamines, l’épeautre est vraiment PLUTÔT PAS MAL pour la santé. De plus, cette céréale pousse avec une enveloppe beaucoup plus épaisse et dure que le blé qu’on consomme majoritairement aujourd’hui, ce qui le préserve beaucoup mieux de tout ce qui est pollution, pesticides, etc. Bref : Bouffez-y !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *