Pommes dauphines à la patate douce & coriandre 1


HO HO HO ! Certes, c’est la magie de Noël. Cependant, certaines choses n’ont rien de magique et sont même d’une logique causale implacable. Par exemple, pourquoi le père Noël est-il si gros ? Eh bien c’est tout simplement parce qu’il ne bouffe que des plats de Noël toute l’année, ce VIEUX PORC !!Si y’a bien un truc qu’il adore et dont il se ressert toujours plusieurs fois, c’est les pommes dauphines.

 

Habituellement composées d’un mélange de purée de pomme de terre et de pâte à choux, j’en présente ici une version un peu originale, avec de la patate douce et de la coriandre.

 

Ingrédients même pas chers :

1. ingrédients pommes dauphines

Avec ces quantités, on s’est gavé à 4 et il en restait largement assez pour deux personnes normales en plus. Bon bien évidemment, si on avait invité Carlos, je suis pas sûre qu’on aurait été si larges, mais ça reste un cas à la marge.

 

  • 250 grammes de pomme de terre à chair farineuse
  • 250 grammes de patate douce
  • De la coriandre fraiche
  • 4 œufs
  • 75 grammes de beurre
  • 125 grammes de farine

 

Si jamais vous voulez faire la recette classique des pommes dauphines, remplacez juste les patates douces par des pommes de terre et ne mettez pas de coriandre.

 

La purée

Epluchez les patates douces et les pommes de terre, coupez-les en gros tronçons et mettez-les à cuire dans de l’eau bouillante légèrement salée. Quand vous pouvez planter la pointe d’un couteau sans résistance dedans, elles sont cuites. Egouttez-les et moulinez finement pour obtenir une purée lisse.

 

La pâte à choux

Mettez le beurre dans une casserole avec 10cl d’eau et portez à ébullition.

Renversez la farine d’un seul coup (CARPE DIEM J’BRULE MA VIE PAR LES DEUX BOUUUUUUUTS) et remuez vivement à la cuillère en bois en laissant la casserole sur le feu.

Desséchez la pâte jusqu’à ce qu’une fine pellicule sèche attache uniformément à la casserole. Ce premier mélange s’appelle la panade.

2. panade

Laissez un peu tiédir la panade et incorporez les œufs un à un dans la pâte.

3. pâte à choux

Je crois que j’ai fait cette recette à 95% pour avoir l’occasion de sentir l’odeur de la pâte à choux pendant qu’on la fait. C’est vraiment un délice. Et puis ça me rappelle quand on était petits : ma maman avait dégoté un énooooorme sac de sucre perlé par je ne sais quel stratagème (il était stocké à côté de nos sac de 25 kilos de riz), et du coup on faisait des chouquettes tout le temps. Quel bonheur c’était.

 

Les pommes dauphines

Incorporez la purée à la pâte à chou. Salez et poivrez. Hachez la coriandre fraîche et incorporez-la à la préparation.

 

4. pât à choux + purée

 

Faites chauffer votre friteuse à 180°. Avec deux petites cuillères, formez des boules de pâtes aussi régulières que possible et faites-les tomber dans l’huile. Faites les pommes dauphines petit à petit, sans chercher à en mettre trop à la fois dans votre friteuse. Laissez dorer, puis réservez dans un plat tapissé de papier absorbant.

5. friture

6. friture

7. papier absorbant

 

Si vous les faites un peu en avance pour éviter de passer votre soirée à frire des pommes dauphines seul dans la cuisine pendant que vos amis papotent au salon dans une horrible odeur de friture, sachez que les pommes dauphines se réchauffent très bien au four.

 

Ça accompagnera à merveille plein de choses, depuis la grosse pièce de bœuf grillée jusqu’au poisson en papillote. Bien sûr, les pommes dauphines sont parfaites au moment des fêtes avec les méga volailles ou le gibier. C’est particulièrement bienvenu avec d’autres accompagnements plus légers, comme une poêlée de champignon ou une salade verte, par exemple.

 

Vous pouvez aussi les servir juste comme ça, comme des acras végétariens, avec une sauce yaourt-citron-coriandre, en apéritif ou en entrée.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Pommes dauphines à la patate douce & coriandre

  • Anne d'Argent

    Tout aussi bon apres les fetes.
    Primo – C’est le moyen le plus delicieux et jouissif de ne pas prendre de ternes resolutions amaigrissantes et de continuer a s’enrober joyeusement pour tenir jusqu’a la fin de l’hiver! Mefiez vous des Saints de Glace ma bonne dame. Le retour du froid est toujours possible.
    Secondo – C’est particulierement recommandé si comme moi vous vivez dans un pays qui ne vend pas de pomme dauphines ou pommes noisettes. Comment est-ce possible direz vous? Damned, foutus Anglish

    Miam, merci les 2Crocs d’ensoleiller ma rentree