Saumon au lave-vaisselle 4


« Booouh, ya que des recettes avec des thermoplongeurs et des trucs compliqués que j’ai pas à la maison, et puis pourquoi tu parles tout le temps de Chinois…. on peut rien faire c’est tout pourri… »

– Toi.

Et bien sache que je t’ai entendu petit scarabée. Avec cette recette, on va faire de la cuisson basse température, mais vraiment n’importe comment. Parce qu’on est des DEGLINGOS et que #YOLOOOOO.

Tout ce qu’il vous faudra: des sacs à congélation et un lave-vaisselle. Si c’est pas de la démocratisation massive…

Ingrédients:

  • Pavé de saumon (pour apprendre à lever les filets, c’est ICI)
  • Aneth/ ou basilic
  • Citron
  • Huile d’olive
  • Poivre
  • Sel
  • Un groupe de potes (parce que c’est marrant que si vous l’imposez à des gens ce truc)
Ingrédients

« Ne jamais manquer » -Chris

Dans un sachet congélation à Zip, enfournez vos pavés de saumon avec vos herbes, votre huile d’olive et votre poivre concassé. Si vous aimez, vous pouvez mettre des zestes de citron aussi. Fermez votre sac et laissez le poisson mariner une petite nuit dans votre frigo. A ce stade, ne mettez pas de sel car vous provoqueriez une réaction d’osmose et donc un saumon gravlax. Ne mettez pas non plus le jus de citron, car l’acidité le cuirait.

NB: Ici, on tente quand même une petite marinade pour parfumer notre poisson… Mais si vous êtes justes curieux du résultat et voulez tenter l’expérience, vous pouvez tout simplement placer un pavé de poisson emballé sous vide (même congelé) directement dans le lave-vaisselle. Cela sera moins parfumé mais vous aurez la texture et la cuisson.

Marinade

Bienvenue dans mon petit univers

Une fois cela fait, mettez votre vaisselle sale dans votre lave-vaisselle.

Ouvrez le sac de votre saumon et introduisez quelques tranches de citron frais. Mais toujours pas de sel.

Plongez le sac, zip vers le haut dans un volume d’eau (Faites vous couler un bain par exemple, je vous rappelle que vous recevez ce soir). L’eau va chasser l’air et vous pourrez alors fermer précautionneusement la zipette.

Introduisez alors ce sachet dans un deuxième sachet de congélation cette fois avec la fermeture vers le fonds du deuxième sac. Rechassez l’air dans votre baignoire et scellez ce deuxième sachet. Cette étape est un peu optionnelle si vous avez la foi dans votre zipage du premier sachet. Je vous la recommande tout de même si vous avez invité des gens importants.

sac

DSC_0128

Placez ensuite ce sachet dans votre lave vaisselle dans le panier-tiroir destiné aux verres. Assurez vous que rien de tranchant ou perforant n’est en dessous, dessus ou à côté. On ne sait jamais. Et lancez gentiment votre machine pour un programme complet.

lave-vaisselle

Revoilà le chinois

Si vous avez une vraie machine à mettre sous vide, c’est encore plus efficace bien entendu. Mais bon, on a dit sans équipement ce coup-ci, donc dommage mais vous ne pourrez pas vous en servir ce soir. Déso…

Pour un saumon rosé c’est 45°C, pour un poisson parfaitement à point c’est 54°. Donc on peut oublier le programme LAVAGE INTENSE à 60°C. Sauf si ce ne sont pas vraiment des potes que vous recevez (auquel cas, vous pouvez également vous passer du 2e sac, voire même du 1er). Personnellement, j’aime le saumon rosé, donc j’ai mis un programme à 50°C et j’ai sorti le saumon au bout d’environ 20 minutes. Ce qu’il y a de bien avec un lave-vaisselle c’est qu’on peut l’ouvrir en route pour voir où le saumon en est. (C’est pour ça que personne ne cuisine au lave-linge aussi).

Voici par exemple un saumon cuit sur un cycle complet de 50°C. Je le trouve un peu trop cuit à mon goût. Si vous avez des programmes à 40 ou 45°C vous serez au top.  C’est un vrai point à soulever au vendeur de chez Darty lors de votre prochain investissement.

Cuisson 50°C

Si vous aimez le saumon un peu croustillant, vous pouvez le passer sur une poêle à feu vif sur le côté de la peau dans pas mal de matière grasse pour que cela ne colle pas.

Et vous savez ce qui est magique ? C’est qu’en plus, vos hôtes, pour une fois, pourront diner dans des assiettes PROPRES et CHAUDES. Un vrai 3 étoiles j’te dis!

#Astuce: Montrez leur le lave-vaisselle en leur vantant l’originalité de votre menu. Vous allez probablement recueillir des remarques du style  « naan mais attends, ça va sentir le PAIC nan ? », « t’es sûr de ton coup? » ou « tu l’as trouvée où cette recette débile…? ». Surtout COUPEZ COURT et faites leur vider la machine ET mettre le couvert. Vous êtes un gagnant ce soir.

Option (attention, il faut un batteur ou un mixeur ou une fourchette à la limite) :

Pour pousser un peu la vanne, et puisqu’il faut quand même s’occuper pendant le programme de votre lave-vaisselle, je vous propose de réaliser une petite écume d’accompagnement.

C’est hyper simple, vous prenez du lait et vous le faites infuser avec de l’aneth, du poivre et un peu de sel. Plus c’est gras et plus vous aurez d’écume donc utilisez du lait entier et complétez avec un peu de crème fleurette. Pour les mousses, c’est la phase grasse qui permet de tenir les bulles. Donc le lait écrémé fonctionne peu.

DSC_0109

Une fois que cest bien infusé (perso, j’ai fait quelques heures de mijotage), filtrez avec une passoire et faites mousser. Soit en utilisant une machine à mousse de lait pour le café, soit un blender ou mixer plongeant… si vous êtes pauvres à grands coups de fouets et si vous êtes en prison avec une fourchette.

Une belle mousse bien blanche histoire de napper votre poisson cuit au lave-vaisselle… c’est sûr, ça va vraiment faire glousser tout le monde ! L’idéal étant bien sûr de la mettre dans les assiettes lors du dressage et de prendre une tête un peu sceptique lorsque vous servez.

« Heu, je sais pas si mes sacs étaient bien étanches en fait… »

0rIpk

Pour le dressage, vous mettez votre accompagnement d’un côté, (moi j’ai fait du riz), votre saumon, et des trainées d’écume un peu partout… voilà vous êtes un champion.

plat final

Yummy

La semaine prochaine, nous réaliserons un couscous royal avec un lave-linge et un fer à repasser.

Le lave-vaisselle

Bon je pourrais vous parler du saumon mais je vais pas le faire.

Bref, le lave-vaisselle a été théorisé pour la première fois en 1850 mais la véritable invention date de 1886 par Joséphine Cochrane. Une femme américaine qui n’en avait pas particulièrement marre de faire sa vaisselle (puisqu’elle avait un régiment de domestiques), mais qui trouvait que ces petites souillons faisaient n’importe quoi avec le service à thé de grand-mémé. Elle s’est donc dit qu’il suffirait d’inventer une machine pour ne plus avoir à entretenir de contacts avec tout ce bas peuple et augmenter drastiquement le chômage. Une chic-fille donc.

Se rendant compte qu’il fallait remplacer le petit personnel par des machines mais que les dites machines n’existaient pas, elle se serait exclamée « If nobody else is going to invent a dishwashing machine, I’ll do it myself!« . Oui, en gros elle comptait quand même au départ sur le boulot de quelqu’un d’autre.

Le fonctionnement est très différent des machines actuelles. Les plats étaient placés dans une roue qui tournait dans un bac d’eau savonneuse.
histoire lave-vaisselle

L’invention fut brevetée et elle remporta un prix à l’exposition universelle de 1893 de Chicago. Soit la même année où Lénine s’est installé à Saint Petersbourg pour devenir militant. Comme quoi…

Joséphine fonda alors son entreprise mais la commercialisation fut limitée à quelques restaurants. Sa société, Garis-Cochran Dish-Washing est par la suite devenue Kitchenaid. Ils en font pas des tartines sur leur site internet par contre… Kitchenaid a par la suite été racheté par Whirlpool.

C’est pas hyper trippant les lave-vaisselles.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Saumon au lave-vaisselle