Utérus de truie 3


Bon, le 1er janvier, il y a des gens qui arrêtent de fumer, d’autres qui s’inscrivent à la gym. Moi, pour 2016, j’ai décidé que j’allai manger un cochon entier. Et ça avance bien.

 

C’était pour le ton général de cette recette.

Ingrédients:

  • un ou deux beaux utérus de truie (que l’on peut trouver ici, comme de par hasard)
  • quelques légumes (soja, petits pois mangetout)
  • ail, échalotes et gingembre (lâchez vous sur les épices)
  • sauce soja
  • sucre

Ingrédients Utérus

Vous remarquerez tout d’abord que c’est vraiment superbe. C’est supeeeeeerbe. C’est supeeeeeeeeeeeeerbe. Rien que pour ça, ça vaut le coup.

Utérus

Et cette gestion du fond noir en ardoise…Faaaaabulouuuus

Faites blanchir les utérus à l’eau bouillante pendant au moins 10 minutes.

Alors pour les ignares, blanchir c’est cuire à l’eau bouillante puis refroidir et cuisiner autrement. Parce que je sais pas si vous avez remarqué, mais l’utérus est déjà blanc.

Blanchir

Plongez les ensuite dans de l’eau glacée.

Eau glacée

Débitez les en tronçons de 5 cm environ. En fonction de la taille de votre bouche quoi. Je sais pas moi, mesurez l’écart entre vos machoires et voyez quelle taille maxi d’utérus pourrait rentrer par exemple. Soyez créatifs.

Comme des grosses nouilles

Comme des grosses nouilles

Une extrémité parait hyper dure, je pense qu’il s’agit du col de l’utérus. Impossible à mâcher je l’ai retirée. (C’est là que vous pouvez voir que je me donne vraiment pour ce blog).

Col de l'utérus

Je cherche une vanne avec « cols blancs » mais je trouve rien de terrible… si quelqu’un est plus créatif que moi…

Vous allez voir que l’utérus est donc vide et contient un peu de sang caillé. Plongez le dans l’eau et remuez l’eau avec les morceaux, jetez l’eau et renouvellez l’opération jusqu’à ce que l’eau soit bien claire. C’est assez long. Mais en même temps, on est motivé par le fait de manger de l’utérus propre. Donc ça compense.

Faites revenir les morceaux dans de la matière grasse à feu moyen, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés des deux côtés.

A ce stade, ça ferait presque envie

A ce stade, ça ferait presque envie. Presque.

Puis retirez les morceaux pour faire revenir les échalotes, l’ail et le gingembre ainsi que les piments. Dès que tout est doré, jetez le sucre en poudre (dans la poêle hein?) et arrosez avec un peu d’eau. Laissez réduire jusqu’à obtention d’un caramel encore relativement liquide (il va réduire lors de la cuisson à feu doux).

Rajoutez alors les légumes et l’utérus et laissez cuire à feu doux et couvert. Goutez un morceau d’utérus de temps en temps (pour vous habituer, c’est comme l’eau froide, on se jette pas d’un coup dedans, l’utérus c’est pareil).

Cela va faire réduire les morceaux et les rendre plus faciles à mâcher. Mais ils demeurent assez élastiques.

Poelée champêtre

Conclusion:

Mmmmh… alors premièrement, il faut gérer la cuisson car c’est hyper caoutchouteux. Au bout d’une bonne heure à feu doux, cela est déjà plus masticable. Ensuite il faut gérer la pression par ce que ça reste de l’utérus.

Le goût, c’est vraiment un goût de tripes. Par très différent de ce que l’on mange chez nous dans les andouillettes par exemple. Pas si mauvais. Par contre la sauce sucrée c’est assez étonnant. On n’a pas du tout l’habitude sur ce genre de morceaux. On a en plus pas souvent l’habitude de ce genre de morceaux tout court. Si vous voulez vous tester avant la grande aventure, trempez une andouillette dans du sirop d’érable déjà. C’est un bon POC.

Bref c’est un morceau de tripou que je trouve sans grand intérêt car il est très caoutchouteux. Le goût est proche de celui des intestins par contre. Je ne peux pas formellement vous le conseiller (sauf si je ne vous aime pas, à vous de juger). Je ne peux pas non plus vous le déconseiller (idem). C’est toujours rigolo à cuisiner et pour le coup vous pouvez prendre de chouettes photos en fond noir.

Ou alors j’ai pas réussi à bien le cuisiner… Donc si tu as une BONNE recette d’utérus,

APPELLE MOI.

ÇA M’INTÉRESSE.

Les choses de la vie

Haaaa quelle belle machinerie. Bon un peu caoutchouteux mais quand on voit à quel point c’est sollicité, on comprend mieux.

C’est parti pour le déballage de chiffres.

Protagonistes (la créativité sur les noms de cochons semble sans bornes):

  • le bébé cochon s’appelle le porcelet. Lorsqu’il n’est pas sevré, on parle de cochon de lait dans l’assiette. A la place de porcelet, on parle aussi de cochonnet ou de goret.
  • Le jeune porcelet sevré s’appelle le nourrain (ou nourrin).
  • Le cochon adulte est un porc, si c’est une femelle on parle de truie, ou de coche. Si c’est un mâle, on parle de verrat.

A la naissance, bébé truie pèse 1,5kg. Elle est capable d’être saillie à 250 jours soit un tout petit plus de 8 mois. A cet âge, elle pèse environ de 140kg. Ce qui signifie qu’elle a pris plus de 500g par jour en moyenne. On comprend bien que la truie n’est pas une grande fan du régime Dukan.

Une truie livre 2,4 portées par an. La durée de gestation est de 115 jours. Moyen mnémotechnique: 3 mois, 3 semaines et 3 jours.

Famille porcine recomposée

Dans chaque portée, on trouve entre 5 et 19 petits porcelets, chacun de 1,5kg. Les petits têtent maman truie pendant 28 jours, mais à ce moment, la truie est habituellement déjà enceinte pour la portée suivante (ça chôme pas). Une truie livrera en moyenne 60 porcelets dans sa carrière (il parait que c’est le vrai terme). Lorsqu’ils ne sont pas destinés à la reproduction, les porcs sont abattus au bout de 180 jours (soit deux mois avant leur majorité sexuelle à cochonland). A l’abattage, ils pèsent en moyenne 120kg, ce qui signifie qu’une seule truie (qui pesait 1,5kg à la naissance on le rappelle) produit environ 7,000 kg de viande durant sa vie sur 4 ans, soit 1,800kg de carcasse par an en moyenne.

Donc un peu de respect.

Famille porcine recomposée

Et 115 jours plus tard…

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Utérus de truie

  • Krim

    Je me permets de te piver sur « téter ». Une nouvelle fois j’en apprends beaucoup, cette fois sur un sujet qui me tient à coeur en plus.

    Un grand MERCI.

    Bisou

  • groscrocus

    Message d’alerte aux futurs lecteurs. Il s’agit de TRUIE.
    J’ai lu truite depuis le début. Je me disais putain mais les truites chinoises sont énormes. Je comprenais pas la texture non plus. Et le rapport avec le cochon.
    Je veux bien une recette d’utérus de truite maintenant.